Logo Selyre

Sortie à Saint-Maurice-de-Rémens autour de Saint-Exupéry, le samedi 13 octobre

Historique :

   Le château de Saint-Maurice-de-Rémens a été construit au milieu du XVIIIe siècle par Claude Colabau de Rignieux (né en 1715, décédé après 1797), ancien capitaine au régiment de Bourbonnais « (la Révolution ne l’inquiéta point). On ne toucha à son château que pour en abaisser les deux tours, au nom de l’égalité ». N’ayant pas de descendance, il l'a transmis à son neveu Jean Marie Alexandre Colabau de Julienas (1742-1812), ancien lieutenant-colonel du régiment des Gardes

Conférence Jean Etèvenaux

Conférence Jean Etèvenaux

françaises, chevalier de Saint-Louis, qui est mort à Saint-Maurice, comme l’atteste son épitaphe conservée sous le clocher de l’église.

   Gabrielle  de  Lestrange,  veuve  de  Léopold  de  Tricaud,  conserve  le domaine après la mort de son mari et elle en fait don à sa petite nièce, Marie de Fonscolombe, mère d’Antoine de Saint-Exupéry. Esseulée après le décès de  deux  de  ses  enfants  et  le 

Au restaurant

Au restaurant

départ  des  trois  autres  devenus  adultes,  dans l’impossibilité  d’assurer  les  frais  d’entretien  du  domaine,  elle  le  vend  le  20 décembre 1932, à la Caisse des écoles de la ville de Lyon, pour en faire une colonie  préventorium,  ce  dont  se  réjouit  la  comtesse  de  Saint-Exupéry.  En 1953,  avec  l’Œuvre  des  pupilles  de  l’École  publique,  et  après  des  travaux 

Entrée au château

Entrée au château

d’appropriation,  la  Caisse  des  écoles  transforme  le  château  en  internat  (l’internat  Saint-Exupéry)  pour  accueillir,  dès  la  rentrée  de  septembre,  300  jeunes pensionnaires. Resté longtemps inoccupé, le château est racheté par la commune de Saint-Maurice-de-Rémens, le 24 septembre 2009.

Le château a accueilli Antoine de Saint-Exupéry pendant une partie de son enfance.

La commune de Saint-Maurice-de-Rémens, qui soutenu par

Achats de cartes

Achats de cartes

les ayants droit d'Antoine de Saint-Exupéry, conduit le projet de l'ouverture d'une « Maison du Petit Prince, un lieu culturel dédié à l'œuvre et à la mémoire de Saint-Exupéry ».

L'ouverture du lieu au public et notamment du rez-de-chaussée, initialement prévue pour 2014, est envisagée pour 20156. En février 2015, le consulat des États-Unis à Lyon, par le biais du consul Clayton Stanger, s'investit dans le montage du projet envisagé. Mais le projet n'a toujours pas vu le jour en 2018.

L'association pour la sauvegarde et

la promotion de la maison d'enfance d'Antoine dee Saint-Exupéry organise régulièrement des spectacles et tente de promouvoir le projet d'une maison du petit prince dans le château.

Après un repas au restaurant Le Saint Rémens, la visite du château et du parc s'est déroulée avec des représentants de l'association.

Une sortie intéressante ce samedi 13 octobre puisque nous nous sommes retrouvés 28 à Saint-Maurice-de-Rémens en fin de matinée. Le Saint-Rémens mettait à notre

Parc et château

Parc et château

disposition la salle de son restaurant pour une intervention de Jean Étèvenaux qui présentait des aspects inconnus de Saint-Exupéry à partir d’extraits de lectures. Il faisait également l’historique du château pour ce qui concerne la famille du pilote. Il présentait ensuite Gabriel Fournier et son association « Souvenir de Saint-Exupéry », qui avait préparé une exposition sous le préau du château.
Le repas qui a suivi a été très apprécié pour sa qualité et a constitué un moment d’échanges à table. Puis les participants se sont rendus au

Dépendances et château

Dépendances et château

château pour suivre le parcours de Saint-Exupéry présenté sur une suite de panneaux illustrés et commentés. On a ainsi pu découvrir des côtés peu connus du personnage et de nombreux articles de presse qui lui ont été consacrés. Bien entendu, le Petit Prince était là grandeur nature pour recevoir les visiteurs. Pour terminer, on a pu observer une maquette de la taille de l’avion que pilotait Saint-Exupéry lors de sa disparition, ainsi que la chapelle où se trouve conservé le souvenir de son frère François. Une journée réussie qui a pu donner envie de se replonger dans les livres de l’auteur.
Alain Larchier

Les participants

Les participants
retour manifestations

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Société des écrivains et du livre lyonnais et rhônalpins (SELYRE) - siège social: 49, chemin du Grand-Roule 69350 La Mulatière -Tél. 04 78 50 11 66 - email selyre@orange.fr - Déclar. préfecture N° 823 du 14/12/2002 - ISSN: 1967_0346