Logo Selyre

Réunion du 25 septembre 2014


Jacques Bruyas emmène au cœur de Larochetard (Éditions du Poutan).

La vie à Larochetard, joli village beaujolais, semble pour le moins paisible en cette fin des années soixante-dix. Les vendanges, l'ouverture de la chasse, la vogue... rythment cette pastorale. Jusqu'au jour où le Gus Revel, à la chasse au lapin, butte sur la crosse d'un fusil et découvre deux bottes qui émergent des fougères. La cadence change alors et l'inspecteur Bonnier, de la PJ lyonnaise, dépêché sur place pour diriger l'enquête - avec l'aide précieuse de la brigade de l'adjudant-chef Tyvert du Bois-d'Oingt -, va être entraîné dans un véritable maelström sanglant. Quelques cadavres plus tard, les figures sinistres de deux ou trois notables sans scrupules et le passé douloureux et mystérieux de la belle Isabelle seront révélés au lecteur qui regardera avec un oeil bien différent cette charmante petite communauté rurale...

 

Françoise Landrot plonge dans le Moyen Âge lyonnais : Et elles passèrent sur l’autre rive (Éditions des Béatitudes).

Lyon, en 1245 : le concile va commencer et la ville est en effervescence. En marge de ce que l’Histoire a retenu, deux femmes traversent humblement leur destinée.
Mathilde, après un lourd passé s’est retirée au monastère bénédictin de l’Île Barbe.
Non loin de cette recluse et guidée par elle, Eléonore s’efforce de retrouver confiance en la vie malgré sa souffrance de ne pas pouvoir concevoir un enfant. Un pèlerinage à Conques, sur le chemin de Compostelle, lui fera connaître l’autre face d’elle-même. Ce sera avant tout une marche vers l’espérance.
Toutes deux passeront sur l’autre rive quels que soient les méandres de leurs existences.

 

Dominique Saint-Pierre évoque Les gorges perdues du Haut-Rhône (M&G Éditions).

Le Haut-Rhône a été visité et raconté par de nombreux auteurs dont Victor Hugo.
Depuis toujours, le Rhône a été utilisé par les hommes pour les communications et le transport avec une décroissance dans la seconde partie du XIXe siècle due à l’apparition du chemin de fer.
Pour cela, il a fallu le maîtriser autant que ce peut, notamment en l’endiguant, sa domestication ayant entraîné la disparition de paysages qui en faisaient son charme.
La perte du Rhône, le confluent et les gorges étaient plus que des paysages charmants : c’étaient des éléments environnementaux exceptionnels visités par les touristes européens comme les falaises d’Étretat, le massif du Mont-Blanc ou le Pont du Gard.

 

Patrick Carlioz présente Du syndicalisme à la convention (auto-édité).

Véritable ouvrage de synthèse factuelle, ce livre retiendra
non seulement l’attention
des professionnels de santé de tous horizons, mais aussi l’intérêt
des étudiants à la recherche
de références précises, et encore celui de tout un chacun attiré
par la découverte et l’approche d’un système conventionnel au demeurant financé directement par sa propre contribution fiscale.

Il y a plusieurs façons d'aborder ce livre

• comme un simple roman calendaire historique avec toutes ses intrications économiques et sociétales,

• comme un manuel de décryptage de l’évolution médico-sociale au milieu de la nébuleuse de toutes ses arcanes,

​• comme un essai d’analyse traduisant un écart entre les versions officielles et la réalité, écart qui conduit petit à petit vers l'étouffement et l’extinction programmée d’un régime conventionnel à l’aube de sa crise de la cinquantaine.

Mais ces trois lectures ne sont pas incompatibles.

   Comme à l’accoutumée, Jean Étèvenaux présente les parutions ayant un trait avec la région par l’auteur, le sujet ou l’éditeur.

   La vente des livres est assurée par la librairie Le Rameau d’Or.

Examen des nouvelles parutions

Examen des nouvelles parutions

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Société des écrivains et du livre lyonnais et rhônalpins (SELYRE) - siège social: 49, chemin du Grand-Roule 69350 La Mulatière -Tél. 04 78 50 11 66 - email selyre@voila.fr -  Déclar. préfecture N° 823 du 14/12/2002 - ISSN: 1967_0346