Logo Selyre

Parutions 2017 :

Cité (La) industrielle Rives-de-Gier

  par Gilbert Gardes, , ,

Dans la rubrique: Rhône-Alpes - Patrimoine et environnement

Paru en: 10 / 2009   à Lyon   sous référence ISBN: 978295353309


Sujet: Livre d'art format album 21 x 27 cm RELIURE noire avec deux médaillons en couleur sous JAQUETTE quadrichrome avec rabats; avec la collaboration pour la recherche d'Anne-Marie Masson, d'Antoine Pouilloux et de Hyéja Song pour les dessins.


Présentation:
Le papillon Apollon, merveille de la nature née sur les pentes du Pilat, et la cheminée titanesque des Usines Marrel, prodige du génie des hommes,symbolisent la rencontre entre un éden finissant et un enfer naissant : l’âge industriel. Indissociable du « Grand Lyon », du « Grand Saint-Etienne » et des localités de la « vallée ardente », Rive-de-Gier représente la Cité industrielle type qui inspire à Tony Garnier son modèle idéal.
Il est des villes plus insignes, mais aucune ne réunit, sur plus de deux siècles, industries aussi variées : mine, verrerie, métallurgie, textile, mécanique,épuisant toute énergie disponible : muscle,vapeur, électricité, moteur à explosion. Détentrice de centaines de brevets, elle invente, fabrique : rails,roues et wagons du chemin de fer ; bombes, canons et obus de l’armement lourd ; ancres, arbres moteurs et cuirasses de navires pour la marine ; châssis et suspensions pour automobiles. Parvenue au rang de port intérieur grâce au Canal des deux Mers (ou de Givors), elle expédie sur trois continents des myriades de bouteilles. Aussi nulle cité ne participe-t-elle plus intensément à l’aventure de la civilisation qui place la machine au coeur des sociétés occidentales.
Mais, dans ce paradis pour ingénieurs et patrons, les ouvriers ne s’émancipent qu’au prix de conflits implacables. Dans ce combat vital, ils arrachent des réformes dont bénéficie la condition ouvrière tout entière. Loin de tenir les étrangers pour « barbares », comme dans la Cité grecque,tel un alliage bien composé, la Cité industrielle fusionne les immigrants et, devenant leur patrie seconde, préfigure la société de demain.
La Cité industrielle génère son urbanisme, ses architectures. Elle imagine ses récréations : joutes nautiques, théâtre de marionnettes, et, inspirée par le rêve gallo-romain de sa naissance, élabore une micro civilisation originale.
Que reste-t-il de ce patrimoine bâti, de ces savoir-faire, des joies et souffrances d’une cité dont le portrait s’impose en rouge et noir ? N’est-il pas temps de faire justice d’un préjugé outré de laideur irrémédiable dans une ville où abondent les décors peints ? De valoriser un legs exceptionnel ?
Invitation au voyage au fil des jours et des rues, album à feuilleter d’un corpus de 1136 images et plans, dont 230 en couleur, la plupart inédits, ce livre révèle un monde prêt à basculer dans l’oubli.
Instrument de savoir d’un niveau scientifique élevé (index de 9000 entrées), indispensable à l’amateur et au chercheur (biographies des personnalités remarquables, généalogies des familles, premier répertoire des martyrs du nazisme et figures de la Résistance), pas à pas, il réinscrit dans la mémoire, avec un rien de nostalgie, le passé fondateur de la Cité industrielle de Rive-de-Gier.


Collection:       édité par: Mémoire sculptée Azossi

676 pages;       prix: 89.00 euros


Cité industrielle Rives-de-Gier

Logo cake

Valid XHTML 1.0 Strict

Société des écrivains et du livre lyonnais et rhônalpins (SELYRE) - siège social: 49, chemin du Grand-Roule 69350 La Mulatière -Tél. 04 78 50 11 66 - email selyre@voila.fr -  Déclar. préfecture N° 823 du 14/12/2002 - ISSN: 1967_0346